Compte-rendu: Porto – Liverpool FC, 14.02.2018

Lors du tirage au sort, Porto n’était pas notre premier choix, mais on s’est dit qu’au moins la météo serait favorable et qu’on n’aurait pas trop froid… ça ne s’est pas vraiment passé comme ça !!

A notre arrivée à Porto mardi matin, le temps était couvert mais il ne pleuvait pas. Petit tour à l’appartement pour déposer nos affaires et nous voilà en route pour trouver un resto pour le dîner… Ensuite visite de la ville, traversée du fleuve en bateau, nous croisons déjà de nombreux Reds. Pour retourner à notre appartement… petit problème que de grosses montées 😱… Et oui Porto est très en pente. Heureusement pour nous… Il y a un téléphérique (mais ils n’ont pas voulu nous louer les skis ) Du coup évidement on a chanté la traditionnelle chanson de J-C Dusse ! Plus loin pour continuer à monter un funiculaire OUF !!!. Pour le repas du soir, nous nous sommes rendus dans une ancienne abbaye, bacalhau et autres plats de poissons et fruits de mer ont été dégustés et bien sûr pour bien finir un petit verre de Porto pour être dans l’ambiance. 🥃

Mercredi matin au réveil, on constate une charmante météo… On s’habille et on brave la tempête pour se rendre de l’autre côté de du Douro où se trouve les caves.  La traversée du pont Dom-Luís aura été chaotique. Le parapluie d’Aline n’y aura d’ailleurs pas survécu. Pour simplifier le tout, les pavés pas du tout glissants et la pente c’était sympa sympa 😉On est donc arrivé détrempés et heureusement on a trouvé une boulangerie pour nous réchauffer et faire un petit fond avant notre dégustation de Porto.

Nous voilà à la cave Quinta Dos Corvos où nous avons le droit à une visite privée en français avec Francisco un portugais avec l’accent du sud de la France…  Après la présentation du domaine, les différences entre les sortes de Porto etc etc… nous voilà à la dégustation.  On commence par un banal 7 ans d’âge blanc pour finir avec des 30 ans et 40 ans rouges… On n’était pas tous d’accord concernant nos préférences, mais on aura tous trouvé une bouteille qui nous plaisait.

Après les boissons locales… place à la nourriture locale pour le diner, nous avons décidé de gouter la spécialité locale, la « francesinha », sorte de mélange entre un croque-monsieur et une poutine…. Pas mauvais, pas bon non plus… mais au moins on était calé !!!

 

Nous avons ensuite rejoint les nombreux fan’s de Liverpool sur la place dos aliados ou la pluie diluvienne a un peu gâché la fête….  Du coup on était regroupé sous des parasols géants qui n’auront pas tous survécus à notre passage. Les bars étant en rupture de stock de bière… il était donc temps de rejoindre le stade. Après un court trajet en métro bondé et festif,de nombreux chants surtout à la gloire de Salah, nous voilà au « Estádio do Dragão ». Là, une bonne organisation. Les contrôles billets et sécurité sont vite passés. Le temps de poser notre banderole et le match peut commencer. Ambiance assez calme au début, jusqu’à la 25ème minute ou Mané a commencé son show !! Que dire du reste du match…On a bouffé du dragon !! Sens unique, un festival de buts, des chants qui partaient de tous les côtés. Même mon joueur « préféré » Lovren n’a pas été mauvais c’est dire à quel point on a fait un match presque parfait 😉 Ça fait plaisir à voir et à entendre !!

 

 

A la fin du match, nous avons dû rester une trentaine de minutes dans le stade à écouter des supers chansons des années 90 : « Ice Baby Ice » avant de regagner les métros bondés et de trouver un  resto pour une petite croque… la francesinha de midi ne faisant plus effet !! Vers minuit nous regagnons notre appartement pour essayer de dormir un peu.

 

 

Nouveau réveil sous la pluie, et après un petit déjeuner, il est temps pour Aline et Manu de rejoindre l’aéroport. Pour le reste du groupe, petite balade dans le vieux Porto ou nous avons trouvé un petit bistrot bien sympa ou on a dégusté tapas et sangria… et oui il n’y a pas que Luis Garcia qui a le droit de boire de la Sangria !! Là, sms d’Aline… « Notre vol est annulé, on ne sait pas comment rentrer » 😡😱… Premier réflexe on check notre vol … Il est toujours prévu à 18h00 donc on mange tranquillement tout en recevant des news pas très réjouissantes de l’aéroport. Une fois le repas terminé, la flemme et pas envie de se taper la grosse montée pour retourner à notre hôtel… (Est-ce que je vous ai dit que la ville de Porto n’est pas plate ??? pour le prochain tour on veut une ville plate)… Bref les filles ont râlé (oui je sais comme d’hab !) et on a été prendre le funiculaire beaucoup moins fatiguant . Sur le chemin de l’aéroport, nous avons reçu de nombreuses notifications d’easyJet. L’heure de notre vol changeait presque toute les 5 minutes. Arrivés sur place, nous avons retrouvé Aline et Manu toujours en attente d’une solution pour rentrer sur Genève. L’aéroport était rouge de monde… et oui pas noir de monde vu qu’il y avait que des Reds 😉 Etonnamment, un grand calme régnait malgré les annulations de nombreux vols… en même temps on ne voyait pas à 30 cm à cause du brouillard donc s’énerver ne servait pas à grand-chose mais c’était quand même surprenant. Finalement, nous sommes tous arrivés entre 22h30 et 23h00 à Genève… certains ont fait un petit détour par Lisbonne, d’autres ont dû être déplacés car leurs places avaient été attribuées deux fois… Bref contrairement à notre équipe où le retour sera une formalité en mars, le nôtre fut beaucoup plus laborieux… mais ça fait des choses à raconter 🤣

Encore une belle sortie avec les Swiss Liverbirds, de grandes rigolades, des gags carambars à deux balles, des embrassades sur les goals, des bonnes bouffes… enfin presque.. Vivement mon prochain déplacement à Anfield dans deux semaines !

Ninie